Fiscalite assurance vie : les différents contrats et fiscalité de 2017 pour l'impôt sur le revenu

De nombreux Français font le choix chaque année de souscrire à une assurance vie. Cela leur permet de préparer financièrement un projet qui leur tient à cœur, ou tout simplement de permettre la transmission de leur patrimoine financier.

Fiscalite assurance vie



L’assurance vie procure de nombreux avantages, que je vais énumérer plus tard dans l’article. Ici, vous allez découvrir tout ce que vous avez besoin de savoir, sur ce moyen d’épargne tout à fait intéressante.

L’assurance vie : les avantages de ce placement

Tout au long de votre vie, vous avez la possibilité de placer de l’argent sur votre assurance vie. De plus, à l’inverse d’une PEL, qui vous sert à mettre de l’argent de côté pour financer un projet immobilier, l’assurance vie va vous servir à mettre en place n’importe quel projet. De ce fait, il est possible d’en disposer quand vous le souhaitez.

De plus, aucun plafond n’est fixé : vous avez donc la possibilité de mettre autant d’argent que vous souhaitez sur ce livret d’épargne. Enfin, concernant la fiscalité de l assurance vie, les taux d’intérêt sont calculés quotidiennement, et non pas tous les quinze jours, comme pour un livret classique.

Est-il possible de retirer de l’argent sur son assurance vie ?

C’est tout à fait possible. En effet, votre assurance vie n’est pas bloquée comme un PEL. De ce fait, si vous avez besoin d’un peu de liquidité, vous pouvez tout à fait ponctionner ce livret, quand bon vous semble.

C’est un atout conséquent.

Assurance vie fiscalite : ce que vous devez savoir

Les cotisations sociales

Des cotisations sociales seront prélevées tous les ans sur votre assurance vie, et notamment sur les fonds en euros.

Ils seront d’ailleurs retenus à la source par votre assurer.

Fiscalite rachat assurance vie

Si vous rachetez une assurance vie de façon partielle, c’est-à-dire, si vous ne récupérez qu’une partie des fonds qu’elle contient, dans ce cas, il faudra calculer le montant qui sera taxé comme ce qui suit :

le montant du rachat partiel, moins le montant total des versements effectués, multiplié par le montant du rachat partiel sur le montant de l’épargne acquise.

Pour les contrats de moins de huit ans, alors vous avez la possibilité de choisir le prélèvement libératoire. Il sera de 35% si vous avez retiré l’assurance vie avant sa quatrième année, et de 15%, entre la quatrième et la huitième année.

Pour les contrait de plus de 8 ans, le prélèvement libératoire sera de 7%.

Fiscalite assurance vie

  • Abattement
  • Capital décès
  • Clause bénéficiaire
  • Conjoint survivant
  • Contrat d'assurance vie
  • Contrat de capitalisation
  • Fructifier
  • Multisupport
  • Pacse
  • Personne seule
  • Placements financiers
  • Prelevement forfaitaire libératoire
  • Produits d'épargne
  • Prélèvements sociaux
  • Rente viagère
  • Retraite anticipée
  • Revenu imposable
  • Souscripteur
  • Taux d'imposition
  • Transmission du patrimoine
  • Valeur de rachat

Fiscalité assurance vie deces

Si vous touchez une assurance vie de votre conjoint ou de votre conjointe, alors le montant de celle-ci ne sera pas sujet aux droits de succession.

En revanche, si vous êtes un autre bénéficiaire, le montant taxé va dépendre de la date a laquelle a été souscrit le contrat.

Pour résumer, l’assurance vie est un très bon moyen de placement, qui vous permet d’épargner à volonté, toute votre vie.