Fiscaliteassurancevie.net » impôts » Payer moins d’impôts : les différentes astuces

Payer moins d’impôts : les différentes astuces

Les impôts représentent souvent une somme conséquente pour les ménages. Pour pouvoir réduire le montant à régler au trésor public, différents dispositifs et aides peuvent vous aider. On parle de défiscalisation. Dans cet article, nous vous livrons toutes les clés pour optimiser votre défiscalisation.

Comment fonctionne la défiscalisation ?

La défiscalisation englobe tous les dispositifs qui permettent aux contribuables de diminuer le montant d’impôts à régler chaque année. Ils peuvent prendre différentes formes et ouvrent droit à des avantages fiscaux plus ou moins intéressants.

Dans tous les cas, les méthodes de défiscalisation sont limitées à un plafond de 10 000€ par an par foyer fiscal. Si vous payez des impôts inférieurs à ce seuil, vous pouvez donc tout à fait rendre votre imposition nulle en cumulant différents dispositifs, que nous vous évoquerons dans le paragraphe suivant.

Pour profiter de vos avantages fiscaux, il est indispensable de les reporter sur votre déclaration de revenus et de pouvoir les justifier : vous devez conserver les justificatifs et les factures pour les présenter au service des impôts s’ils les demandent.

Quels dispositifs peuvent vous permettre de défiscaliser ?

L’État permet aux contribuables d’effectuer de la défiscalisation de manières diverses. En fonction de vos objectifs, certains dispositifs s’avéreront plus intéressants que d’autres.

    • Investissement locatif : vous pouvez profiter d’avantages fiscaux intéressants grâce à différents dispositifs. La loi Pinel, notamment, vous permet de déduire jusqu’à 21% de la valeur d’un bien neuf acheté pour le mettre en location, selon certaines conditions.
    • Investissement PME : En investissant dans le capital d’une PME, vous pouvez déduire 25% du montant apporté, dans la limite d’un versement de 50 000€ pour une personne célibataire ou de 100 000€ pour un couple.
    • Emploi d’un salarié à domicile : si vous employez une personne en tant que femme de ménage, garde d’enfants ou encore aide à domicile, vous pouvez déduire de vos impôts 50% des dépenses engagées, dans la limite de 12 000€ par an.
    • Travaux de rénovation énergétique : certains travaux d’économie d’énergie peuvent ouvrir droit à un crédit d’impôts, de l’ordre de 30% du montant engagé.
    • Placement plan épargne retraite : en souscrivant un PERP, vous pouvez déduire les sommes versées dans la limite de 10% de vos salaires annuels.

Attention, dans le cadre de la défiscalisation, il convient de faire la différence entre le crédit d’impôt et la réduction d’impôt. En effet, le premier ouvre droit à un remboursement si le crédit est supérieur au montant de vos impôts : vous recevrez un versement de la part du trésor public. Dans le second cas, il s’agit uniquement d’une déduction sur votre montant d’impôts, aucun remboursement ne sera possible.

Autres publications :